Intelligence de l'Eau

Version imprimableVersion imprimable

Eco Origin s’est fixé pour objectif de contribuer, en lien avec les acteurs bretons du développement économique et de l’innovation, à structurer la filière Eau en Bretagne pour donner à ces acteurs les capacités à innover, à s’allier pour mieux répondre aux attentes des marchés nationaux et internationaux, à relever les défis régionaux afin d’asseoir un développement économique pérenne, ancré sur le territoire et créateur d’emplois et de valeur ajoutée.

Pour accompagner les entreprises bretonnes face aux enjeux et évolutions qui se profilent pour la filière, Eco Origin propose aux acteurs bretons cinq axes stratégiques, regroupés sous la bannière « Intelligence de l'Eau » qui intègre toute la chaîne de valeur de la gestion de l’eau.

 

Accédez à l'Annuaire de l'Eau recensant plus de 250 entreprises bretonnes de la filière Eau.

 

AXE 1 « Approche systémique des interactions eau-milieux »
Aux interfaces entre le « petit cycle » et le « grand cycle » de l’Eau

La réglementation, facteur structurant du marché

La lutte contre les impacts du changement climatique sur les écosystèmes aquatiques a conduit au renforcement des réglementations nationale et européenne en faveur de la protection de l’eau et des milieux naturels et en faveur des continuités écologiques et de la biodiversité

Directive cadre sur l’eau (DCE), transposée en droit français par la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (Lema) du 30 décembre 2006. Loi portant "engagement national pour l’environnement" dite Grenelle 2, instaurant notamment l’élaboration d’un Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) et la constitution d’une Trame Verte et Bleue (TVB).

Ce durcissement de la réglementation, en s’imposant aux gestionnaires de l’eau et de l’aménagement du territoire, ouvre ainsi aux entreprises du « petit cycle de l’eau » des perspectives de nouveaux marchés correspondant à une approche élargie de la gestion de l’eau.

Les nouveaux besoins induits par la réglementation

Une nouvelle offre de produits et de services principalement issue des Sciences de la Vie et de l’Environnement, devra donc répondre aux attentes des gestionnaires de l’eau et de l’aménagement du territoire :

  • Poursuivre les projets d’aménagement (urbanisation, infrastructures) tout en préservant les services rendus par les écosystèmes (épuration de l’air et de l’eau, pollinisation…). Réduire, limiter voire compenser les impacts des projets d’aménagement sur les écosystèmes.
  • Mieux maîtriser les facteurs et les mécanismes qui gouvernent les équilibres entre les activités humaines et la qualité des ressources en eau et des milieux.
  • Disposer d’outils d’observation, de modélisation et d’évaluation et
    les combiner pour suivre des systèmes hydriques complexes et permettre de restaurer les équilibres.

Actions du cluster dans ce domaine :
animation d'un groupe de travail Eau & milieux
organisation des Rencontres de l'Ingénierie Ecologique

Aller à l'AXE 2 « Technologies de la mesure, du suivi, du contrôle »