Axe 2 « Technologies de la mesure, du suivi, du contrôle »

Version imprimableVersion imprimable

Axe 2 « Technologies de la mesure, du suivi, du contrôle »

Les évolutions déterminantes

La raréfaction de la ressource en eau dans certaines parties du monde, les pollutions croissantes liées à la croissance démographique et aux différentes activités humaines (agriculture, industrie…), les enjeux de santé publique nécessitent une surveillance croissante de la ressource en eau sur le plan qualitatif comme sur le plan quantitatif.

Mobilisée tout au long du cycle de l’eau, toute la chaîne de valeur des Technologies de l’Analyse - Mesure – Contrôle peut donc y trouver des applications : des capteurs de toute nature aux systèmes décisionnels et à la gestion de l’information en passant par tous les systèmes de mesure avancée et les techniques d’évaluation.

 

Les nouveaux besoins induits par ces évolutions

La pression grandissante sur la maîtrise des consommations, les exigences croissantes en matière de critères de potabilité ou de rejet, l’évaluation des impacts sur la santé des populations favorisent le développement de nouvelles techniques d’analyse, de mesure, de contrôle aussi bien pour la gestion de la demande en eau (télérelève, télégestion) que pour le suivi, l’analyse et les prévisions de la quantité et de la qualité des ressources en eau.

En matière de santé publique

 Les exigences réglementaires croissantes impulsées par les organisations chargées de la santé publique rendent nécessaires :

 L’évaluation de la présence de contaminants dans l’eau sur un nombre croissant de critères et avec un degré de précision toujours plus fin en analyse classique mais également en temps réel et en continu pour suivre les phénomènes évalués

L’évaluation de l’incidence sur la santé de la présence de contaminants (notamment pour les toxicités diffuses ou chroniques) par des biomarqueurs pertinents chez l’Homme

En matière de pollutions diffuses

Qu’elles soient d’origine agricole, agro-industrielle ou urbaine, la connaissance et la maîtrise des pollutions diffuses constituent un enjeu clé pour la qualité des eaux. Les besoins consistent en :

- Dispositifs de surveillance

- Dispositifs de détection

- Dispositifs d'évaluation

- Dispositifs de suivi

Ces dispositifs ont des exigences particulières, tant technologiques (résistance aux corrosions et conditions particulières des milieux aquatiques), spatiales (étude sur des échelles géographiques parfois très vastes à l’instar des bassins versants), temporelles (ponctuelles, temps réel ou périodes très longues) que sociétales (acceptabilité par les différents usagers).

Les impacts climatiques

Les impacts attendus des changements climatiques sur l’eau sont de plusieurs ordres et varient selon les régions considérées : raréfaction de la ressource pour certains, variations plus brutales des régimes pour d’autres, modification des facteurs d’influence de la photosynthèse et des capacités d’absorption de CO2.

Dans ce domaine les besoins s’orientent vers des préoccupations de modélisation mettant en jeu le recours à des calculs mathématiques complexes et aux technologies liées à l’image pour une compréhension locale et globale des écosystèmes permettant la prévision et la gestion d’événements extrêmes.

 

Aller à l'Axe 3 : "Traitement in situ : le cycle court de l'eau"

Revenir à l'Axe 1 : "Approche systémique des interactions Eau - Milieux"